Archive de la catégorie ‘Energie solaire’

ECM vend une usine au Kazakhstan

Vendredi 4 novembre 2011

La PME Grenobloise, ECM Technologies vient de recevoir la commande d’un montant total de 165 millions d’Euros d’une usine destinée à produire du silicium pour la fabrication de cellules photovoltaïques.

Il s’agit principalement de fours sous vides permettant une croissance cristalline du Silicium compatible avec la technologie photovoltaïque.

Cette réussite confirme la montée en puissance du cluster Grenoblois spécialisé sur l’énergie solaire et photovoltaïque.

Air liquide et le photovoltaïque

Vendredi 4 novembre 2011

Air liquide est le leader mondial pour la fourniture de gaz pour les unités de production photovoltaïques.

Sur les 9 premiers mois de 2011, la société a signé 15 nouveaux contrats dans ce domaine avec les leaders du marché, en Europe, Japon et Asie.

 

 

Petites annonces machines d’occasion pour façonnage du verre

Nouvelles propositions pour le photovoltaïque

Jeudi 3 novembre 2011

Les intervenants de la filière photovoltaïque se mêlent au débat sur le futur énergétique de la France. Devant l’inquiétude croissante liée à l’utilisation de l’énergie nucléaire et la nécessité de trouver des énergies alternatives la filière photovoltaïque veut peser sur les futurs choix en mettant sur la table des propositions innovantes.

L’une d’entre elle est de multiplier par quatre ( de 5 à 20 MW crête)la capacité installée en photovoltaïque à l’horizon des années 2020. La filière estime que ce marché qui avait pu créer 25000postes de travail en quatre an, entre les années 2007 et 2010 en a perdu depuis deux cinquième (soit 10 000 postes), à cause des différents changements règlementaires intervenus sur cette période. La filière avance certains chiffres à l’appui de ses proposition. Création de 100 000 emplois supplémentaires non délocalisables dont plus de 10 000 dans des activités de production industrielle, autant que l’énergie nucléaire en France

Toujours selon la filière, grâce aux économies d’échelle le photovoltaïque devrait arriver à un coût compétitifs sans subventions à l’horizon de 5 ans et donc ne plus pénaliser les consommateurs qui subventionnent jusqu’à présent les installations photovoltaïques, car on estime que le surcout payé par le consommateur final représentera en 2011 plus d’un milliard d’Euros.

Aujourd’hui l’électricité consommée en France provient à 81 % du nucléaire, à 11 % des énergies renouvelables (dont 8 % de l’hydraulique(barrages)), à 3 % du charbon, à 3 % du gaz, et à 2 % du fioul.

Produit de remplacement du verre dans les panneaux photovoltaïques

Mardi 18 octobre 2011

Altuglass, filiale du chimiste Français Arkema propose un verre acrylique nanostructuré qui pourrait se poser à terme comme un concurrent sérieux pour le verre utilisé dans les panneaux photovoltaïques. D’après Arkema, ce nouveau matériau devrait être proposé à un prix compétitif par rapport au verre.

L’innovation provient du fait que lors de la polymérisation, Arkema arrive à maitriser la formation de la structure cristalline et parvient ainsi à gommer les défaut du polyméthacrate de méthyle qui a tendance à perdre sa transparence avec l’élévation de la température.

Inauguration de l’installation photovoltaïque de Perpignan

Mercredi 12 octobre 2011

 

Constituée de presque 100 000 tuiles photovoltaïques fournies par la division photovoltaïque du Français Saint-Gobain (St-Gobain solar, à partir de son unité de production située au Luxembourg) la toiture du marché de fruits et légumes St Charles de Perpignan est en phase d’être terminée et sera prochainement inaugurée après 24 mois de travaux.

Cette installation qui pourrait être la plus importante au monde produira 1/10 de l’électricité consommé par la capitale Catalane et économisera plus de 3000 tonnes de CO² par an va constituer une excellente vitrine pour la technologie de tuiles solaires du groupe Saint-Gobain.

Bosch et le photovoltaïque

Mardi 11 octobre 2011

Dans une interview au quotidien économique les Echoes, Franz Fehrenbach, le président du directoire de Bosch répond à quelques questions concernant cette activité au sein de son groupe.

L’effondrement des prix dans le photovoltaïque ne remettra pas en cause les investissements de Bosch sur ce marché. Il reconnait que lors de la décision des deux achats d’entreprises que Bosch a effectué dans ce secteur, le groupe ne s’attendait pas à une telle concurrence venant de la Chine. Il souhaite transférer à ce nouveau segment de marché, les technologies qui ont assuré la réussite de Bosch sur les autres métiers où il est présent et que les prix se redressent de façon à ce que cette activité retrouve une rentabilité normale.

L’investissement de Bosch dans le solaire sur le site de Vénissieux (France) a été décidé car cet établissement possède des salariés ayant su démontrer leur productivité. Bosch, confronté à une perte de charge sur un site essaye toujours de trouver une solution afin de pérenniser l’activité et les postes de travail. Les futurs investissements sur le site (deuxième ligne de production en construction, mise en route de la première ligne en janvier 2012) dépendront du développement du photovoltaïque en France.

S’ils ont eu besoin d’effectuer des acquisitions au début pour rentrer sur le marché, le dirigeant ne voit pas l’opportunité d’en effectuer d’autres car il considère que sur ce marché les technologies arrivent rapidement à être dépassées et ne voit pas l’intérêt d’acheter des technologies pouvant devenir rapidement obsolescentes. Il préfère privilégier une croissance organique. C’est pourquoi Bosch investit 500 millions d’Euros sur son site situé en Malaisie.

Panneaux solaires. La production va démarrer à Vénissieux

Jeudi 6 octobre 2011

La société Bosch qui a fait le pari des panneaux solaires photovoltaïques va prochainement démarrer sa production dans son usine de Vénissieux (Rhône).

La reconversion du site industriel de la banlieue Lyonnaise va bientôt prendre un virage décisif avec le début de la production de panneaux photovoltaïques, courant janvier 2011. La première ligne est en cours d’installation. La formation des cadres et agents de maitrise qui a démarré en septembre se termine et celles des opérateurs va commencer début octobre.

L’installation de la seconde ligne est prévue sur le premier trimestre 2012.
Le groupe Bosch qui possédera deux unités de production de panneaux photovoltaïques, l’une en Allemagne et l’autre à Vénissieux a décidé de spécialiser ces deux établissements. L’unité Allemande sera destinée au marché des grandes séries alors que l’usine Française répondra aux besoins des projets plus spécifiques avec un objectif de réactivité et de souplesse.

Le nombre de salariés prévus pour cette activité a été revu en hausse, puisqu’une centaine de postes de travail supplémentaires sont prévus.

Le patron de Bosch ainsi que celui de l’activité photovoltaïques devraient se déplacer sur Lyon pour l’inauguration de la ligne.

Ce dynamisme contraste avec le fabricant de Bourgoin, Photowatt qui fait face sur le même marché à des difficultés récurrentes et qui a mis en place un plan de restructuration.

Nouvel investissement important dans le photovoltaïque dans l’Ouest

Lundi 12 septembre 2011

 

 

Nouvel investissement important dans le photovoltaïque dans l’Ouest

 

Les mesures de baisse de soutien à la filière photovoltaïque décidée début 2011, après la fin du moratoire n’ont pas découragé certains acteurs de continuer à y investir.

L’état Français, par l’intermédiaire de son bras séculier, la caisse de dépôts et consignations et la société privée Coruscant vont investir jusqu’à 15 millions d’Euros dans un nouveau projet de couverture en panneaux photovoltaïques d’un toit situé au-dessus d’un  parking. Ce projet, situé en Haute Normandie concerne l’usine de Cléon du constructeur automobile Renault.

L’usine de Cléon est spécialisée dans la fabrication de pièces mécaniques destinées à être montées sur l’ensemble des véhicules du constructeur automobile Français Renault et l’installation en projet devrait couvrir une surface totale proche de 35 000 mètres carrés, correspondant à environ 2400 places de stationnement. L’installation sera installée sur une surface couverte déjà existante et ne nécessitera pas d’utilisation supplémentaire d’une surface foncière. Le chantier est prévu pour démarrer sous 6 mois, une fois l’ensemble des autorisations requises accordées, soit pendant le premier trimestre de l’année 2012.

Le projet, qui ressemble à un autre investissement des deux mêmes investisseurs situé en région Alpes Provence Côte d’Azur devrait représenter une puissance de 5 Méga watts crêtes ce qui correspond à l’alimentation en électricité de plus de mille foyers.

 

Un Français en pointe dans le film photovoltaïque

Mardi 6 septembre 2011

 

 

Innovation Française dans le photovoltaïque

 

La société Française Wysips a mis au point un film ultrafin (0.2 mm d’épaisseur), composé d’un réseau de capteurs photovoltaïques recouvert d’un second film constitué de lentilles (dont le diamètre est compris entre 80 et 100 microns) permettant de focaliser les photons sur les capteurs et invisible sous la majorité des angles d’incidence. L’une des applications possibles, telle que la recharge d’un téléphone portable permettrait la recharge complète en 6 heures, en délivrant un courant d’une puissance de 10mw par centimètre carré de film.

La société, installée à Aix en Provence travaille avec plusieurs sociétés de microélectroniques de la région, dont Gemalto avec qui elle collabore pour mettre au point la puce permettant de gérer la recharge de la batterie.

La société pense se développer en vendant des licences et est déjà en négociations avancées avec plusieurs grands noms de la téléphonie mobile (le prix de fabrication annoncé pour un film destiné à un téléphone portable type smart phone est estimé à 1 Euros et permettrait de réduire de façon sensible les dimensions de la batterie).

Elle a déjà signé un premier accord de licence avec le français Prismaflex international, spécialisé sur les panneaux d’affichage et qui va installer une ligne pour fabriquer des films de grandes dimensions pour ses 45 000 panneaux, déjà installés dans plus d’une centaine de pays.

Le marché potentiel pour ce type de film photovoltaïque est très important et commence juste à être défriché et pourrait permettre à Wysips de dépasser les 100 millions de chiffre d’affaires sous trois ans.

 

Air Liquide continue à investir dans le photovoltaïque

Jeudi 1 septembre 2011

 

 

Le groupe Français Air Liquide, leader mondial dans le domaine des gaz a annoncé la construction d’une ligne pilote de recherche et développement de fabrication de cellules photovoltaïques. Air Liquide a précisé dans son communiqué que cet investissement, qui porte sur une ligne de caractérisation et de fabrication de cellules photovoltaïques cristallines, devrait permettre de développer et d’évaluer entièrement de nouvelles technologies et innovations pour d’améliorer l’efficacité tout en visant une réduction les coûts de fabrication des cellules solaires photovoltaïques, contribuant ainsi à rendre l’énergie solaire plus compétitive. « Parmi les différentes technologies de fabrication des cellules photovoltaïques, le silicium cristallin est la technologie qui domine le marché et qui représente la plus grande partie de la production mondiale en termes de puissance utile », mentionne le groupe. « Bien qu’il s’agisse de la technologie la plus mature de cette industrie, les panneaux solaires en silicium cristallin ont récemment vu leur efficacité en matière de conversion énergétique s’accroitre de façon significative rendant leur potentiel de développement très intéressant ». Air Liquide a récemment acheté la technologie et des droits de propriété intellectuelle associés aux revêtements Silexium auprès de Sixtron, une entreprise canadienne. Son objectif est de poursuivre le développement de cette technologie, en s’appuyant sur les relations que le groupe a déjà établies avec d’autres clients sous forme de programmes de développement  en commun. La nouvelle ligne pilote permettra à Air Liquide de tester intégralement et d’optimiser de nouveaux matériaux et procédés adaptés aux besoins de chaque client. Elle sera installée dans le centre de recherche et développement du groupe Air Liquide, situé sur le plateau de Saclay en région Parisienne et sera gérée par une équipe de scientifiques très expérimentés dans le domaine des technologies photovoltaïques.

12345...16