Archive de la catégorie ‘Energie solaire’

Constitution d’un panneau photovoltaïque

Jeudi 6 mai 2010

 

 

La cellule solaire, qui constitue l’unité de base d’un panneau solaire photovoltaïque, délivre une puissance de 1,3 W pour une surface de 100 cm2. On assemble donc soit en parallèle soit en continue plusieurs cellules solaires pour produire davantage de puissance, des cellules solaires identiques sont assemblées pour former un module solaire ( panneau solaires ou photovoltaïque).

On trouve généralement sur le marché des assemblages de 36 cellules solaires  dans les panneaux solaires photovoltaïques.

Pour protéger au mieux les cellules solaires des intempéries, elles sont réunies dans un module solaire. Ce panneau solaire est constitué d’une face supérieure en verre trempé parfaitement transparent et d’une face inférieure recouverte d’un film spécial (couche de Teldar) ou en verre. Entre ces deux faces, les cellules solaires sont insérées dans une masse étanche transparente et résistante aux UV. C’est l’encapsulation par feuilletage de film polymérisé à chaud d’acétate de vinyle (EVA). Cette technique d’encapsulation, très proche de la fabrication du verre blindé confère à la structure du panneau solaire une excellente résistance aux impacts. Ensuite, c’est l’assemblage avec joint d’étanchéité dans un cadre autoporteur en aluminium anodisé permettant un montage aisé et la fixation de la boîte de jonction destinée à recevoir le câblage nécessaire à l’exploitation du panneau photovoltaïque.

 

Une tranche de silicium réfléchit près de 40% du rayonnement. En réalisant sur la face avant des couches anti-reflets dont la transmission optique est optimisée pour le domaine de longueurs d’onde d’irradiance maximale du spectre solaire, la surface traitée ne réfléchit plus que 4% du rayonnement. Ce sont ces couches anti-reflets qui donnent aux cellules solaires leur couleur bleu alors que le silicium est naturellement gris. Par variation de l’épaisseur de ces couches, on obtient également des cellules solaires de différentes capacités


  Il existe aujourd’hui sur le marché deux types principaux d’encapsulation pour les panneaux photovoltaïques.

-Les modules verre-verre : les cellules solaires sont enfermées entre deux panneaux de verre. L’avantage du système est de conserver une certaine transparence. Son inconvénient est le poids ( la différence avec le second type d’encapsulation venant du panneau de verre situé à l’arrière du panneau).

Les modules verre-tedlar ( type de Téflon) : dans ce cas le panneau de verre situé à l’arrière est remplacé par une couche de Tedlar beaucoup plus légère. C’est le type le plus répandu.

 

L’unité utilisée pour comparer les installations est le kWc, ou Kilowatt crête donnant l’énergie produite dans les conditions optimales.

 

La suite dans quelques jours…………………….

 

Plus d’informations sur

Comascotec , le site du façonnage du verre, des machines et des outils

Second-Fair, la foire du verre, des machines et des outils sur Internet

 

1...1213141516