• Accueil
  • > Archives pour octobre 2011

Archive pour octobre 2011

Produit de remplacement du verre dans les panneaux photovoltaïques

Mardi 18 octobre 2011

Altuglass, filiale du chimiste Français Arkema propose un verre acrylique nanostructuré qui pourrait se poser à terme comme un concurrent sérieux pour le verre utilisé dans les panneaux photovoltaïques. D’après Arkema, ce nouveau matériau devrait être proposé à un prix compétitif par rapport au verre.

L’innovation provient du fait que lors de la polymérisation, Arkema arrive à maitriser la formation de la structure cristalline et parvient ainsi à gommer les défaut du polyméthacrate de méthyle qui a tendance à perdre sa transparence avec l’élévation de la température.

Inauguration de l’installation photovoltaïque de Perpignan

Mercredi 12 octobre 2011

 

Constituée de presque 100 000 tuiles photovoltaïques fournies par la division photovoltaïque du Français Saint-Gobain (St-Gobain solar, à partir de son unité de production située au Luxembourg) la toiture du marché de fruits et légumes St Charles de Perpignan est en phase d’être terminée et sera prochainement inaugurée après 24 mois de travaux.

Cette installation qui pourrait être la plus importante au monde produira 1/10 de l’électricité consommé par la capitale Catalane et économisera plus de 3000 tonnes de CO² par an va constituer une excellente vitrine pour la technologie de tuiles solaires du groupe Saint-Gobain.

Bosch et le photovoltaïque

Mardi 11 octobre 2011

Dans une interview au quotidien économique les Echoes, Franz Fehrenbach, le président du directoire de Bosch répond à quelques questions concernant cette activité au sein de son groupe.

L’effondrement des prix dans le photovoltaïque ne remettra pas en cause les investissements de Bosch sur ce marché. Il reconnait que lors de la décision des deux achats d’entreprises que Bosch a effectué dans ce secteur, le groupe ne s’attendait pas à une telle concurrence venant de la Chine. Il souhaite transférer à ce nouveau segment de marché, les technologies qui ont assuré la réussite de Bosch sur les autres métiers où il est présent et que les prix se redressent de façon à ce que cette activité retrouve une rentabilité normale.

L’investissement de Bosch dans le solaire sur le site de Vénissieux (France) a été décidé car cet établissement possède des salariés ayant su démontrer leur productivité. Bosch, confronté à une perte de charge sur un site essaye toujours de trouver une solution afin de pérenniser l’activité et les postes de travail. Les futurs investissements sur le site (deuxième ligne de production en construction, mise en route de la première ligne en janvier 2012) dépendront du développement du photovoltaïque en France.

S’ils ont eu besoin d’effectuer des acquisitions au début pour rentrer sur le marché, le dirigeant ne voit pas l’opportunité d’en effectuer d’autres car il considère que sur ce marché les technologies arrivent rapidement à être dépassées et ne voit pas l’intérêt d’acheter des technologies pouvant devenir rapidement obsolescentes. Il préfère privilégier une croissance organique. C’est pourquoi Bosch investit 500 millions d’Euros sur son site situé en Malaisie.

Panneaux solaires. La production va démarrer à Vénissieux

Jeudi 6 octobre 2011

La société Bosch qui a fait le pari des panneaux solaires photovoltaïques va prochainement démarrer sa production dans son usine de Vénissieux (Rhône).

La reconversion du site industriel de la banlieue Lyonnaise va bientôt prendre un virage décisif avec le début de la production de panneaux photovoltaïques, courant janvier 2011. La première ligne est en cours d’installation. La formation des cadres et agents de maitrise qui a démarré en septembre se termine et celles des opérateurs va commencer début octobre.

L’installation de la seconde ligne est prévue sur le premier trimestre 2012.
Le groupe Bosch qui possédera deux unités de production de panneaux photovoltaïques, l’une en Allemagne et l’autre à Vénissieux a décidé de spécialiser ces deux établissements. L’unité Allemande sera destinée au marché des grandes séries alors que l’usine Française répondra aux besoins des projets plus spécifiques avec un objectif de réactivité et de souplesse.

Le nombre de salariés prévus pour cette activité a été revu en hausse, puisqu’une centaine de postes de travail supplémentaires sont prévus.

Le patron de Bosch ainsi que celui de l’activité photovoltaïques devraient se déplacer sur Lyon pour l’inauguration de la ligne.

Ce dynamisme contraste avec le fabricant de Bourgoin, Photowatt qui fait face sur le même marché à des difficultés récurrentes et qui a mis en place un plan de restructuration.